#13 La veuve – Fiona Barton

Résumé :   Mari idéal ou parfait assassin ? Elle devait savoir… non ?

La vie de Jane Taylor a toujours été ordinaire.
Un travail sans histoire, une jolie maison, un mari attentionné, en somme tout ce dont elle pouvait rêver, ou presque.
Jusqu’au jour où une petite fille disparaît et que les médias désignent Glen, son époux, comme LE suspect principal de ce crime.
Depuis ce jour, plus rien n’a été pareil.
Jane devient la femme d’un monstre aux yeux de tous.
Les quatre années suivantes ressemblent à une descente aux enfers : accusée par la justice, assaillie par les médias, abandonnée par ses amis, elle ne connaît plus le bonheur ni la tranquilité, même après un acquittement.
Mais aujourd’hui, Glen est mort. Fauché par un bus.
Ne reste que Jane, celle qui a tout subi, qui pourtant n’est jamais partie. Traquée par un policier en quête de vérité et une journaliste sans scrupule, la veuve va-t-elle enfin délivrer sa version de l’histoire ?

Ce que j’en dis : 

Je vais essayer de rester la plus évasive possible dans cette chronique afin de ne pas révéler les points clés de l’histoire, et surtout le dénouement.

Nous faisons la connaissance de Jane, la veuve. Jane vit dans une petite banlieue tranquille, avec un mari aimant et un travail classique. Elle semble avoir une petite vie paisible avec Glen, son époux, jusqu’au jour où ce dernier est accusé d’avoir enlevé une petite fille, Bella. 

Au début du roman, Glen est décédé, et Jane est persécutée par les journalistes. Ils veulent tous obtenir une interview exclusive de « La veuve ». Ils veulent tous connaitre les révélations que Jane pourra faire concernant le monstre qu’elle a épousé. Et pourtant, il semble que Jane ne savait rien de ce que l’on peut reprocher à son mari, et qu’elle soit même persuadée de son innocence. Le personnage de Glen est assez complexe, il semble avoir une emprise sur sa femme, se fait renvoyer du poste qu’il occupait dans une banque (bien qu’il prétende qu’il voulait de toute façon quitter son emploi) et réfute les faits qui lui sont reprochés lors de son licenciement.

Ce roman est découpé en plusieurs parties, avant le procès, pendant le procès puis après la mort de Glen. Plusieurs points de vue sont également mis en avant : celui de Jane, celui de la journaliste qui finira par obtenir les révélations de la veuve et celui de l’enquêteur. Il est alors question de cyber-pornographie et d’enlèvement d’enfant.

Jane et Glen n’ont jamais pu avoir d’enfants, et bien qu’elle aime éperdument son mari, Jane en souffre terriblement. Elle semble vivre sous l’emprise de son époux, et lui est d’une loyauté presque agaçante. Tous les éléments se resserrent autour de Glen, sans nous laisser de doute quant à sa culpabilité.

L’histoire est prometteuse, le résumé est alléchant. Et pourtant, je n’ai pas été séduite, ça ne l’a pas fait avec moi. Je n’ai été surprise à aucun moment, Jane m’a agacée au plus haut point, tout comme son mari et les vautours de journalistes qui font leur possible pour obtenir un scoop. J’ai trouvé que tout était trop long, le récit manquait d’action, bref je me suis presque ennuyée. Je me suis malheureusement forcer à terminer le livre, pour connaître le dénouement. C’est sans grosse conviction que je tournais les pages, et sans surprise que j’ai terminé le livre. 

Le sujet central, la cyber-pornographie était intéressant, et bien qu’il ait été correctement exploité selon moi, je n’ai pas apprécié ma lecture. Les personnages étaient, à mon goût, beaucoup trop clichés. Jane, la veuve aimante et loyale qui se voile la face, Glen, le mari parfait qui est en fait loin de l’être, la mère de Bella m’a cependant surprise par ce que l’on apprend à son sujet.

Pour conclure :

points positifs : le thème

points négatifs : les personnages, la lenteur du récit, la fin prévisible

ma note : 10/20.

je l’ai lu pour : Valentine’s day challenge (thème « mortelle Saint Valentin») et le défi lecture 2019 (catégorie 97 : un livre qui évoque un autre livre)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s