#15 Promenez-vous dans les bois… pendant que vous êtes encore en vie – Ruth Ware

Résumé :    Une jeune femme reçoit un message l’invitant à l’enterrement de vie de jeune fille d’une de ses anciennes meilleures amies. Elle arrive dans une grande propriété en verre, perdue au fond des bois. 48 heures plus tard, elle se réveille dans un hôpital couvertes de blessures. Un meurtre a eu lieu pendant la fête. Que s’est-il passé et qu’a-t-elle fait ?

Ce que j’en dis :

Nora reçoit un e-mail l’invitant à l’enterrement de vie de jeune fille d’une ancienne amie à elle, dont elle n’a pas eu de nouvelles depuis une dizaine d’années. Surprise et hésitante, en regardant la liste des destinataires elle va découvrir qu’elle connaît une personne parmi les invitées et va décider de participer à ce week-end en l’honneur de la mariée, plus par curiosité que par réelle envie de renouer le contact.

L’enterrement de vie de jeune fille va avoir lieu dans une maison de verre, en plein milieu d’une forêt du nord de l’Angleterre. Il n’y a pas âme qui vive aux alentours, ce qui n’est pas forcément très rassurant. Les retrouvailles ont lieu, la future mariée semble très heureuse de revoir Nora. La meilleure amie de Clare, la mariée, semble être une jeune femme très particulière et un brin agaçante. De fil en aiguilles, une tragédie va avoir lieu. Mais avant cela, des vérités ont été révélées au grand jour au cours d’un « Action ou vérité » que les convives auraient sans doute préféré éviter.

Cette histoire se déroule en huis clos, et bien que je n’ai pas ressenti d’angoisse particulière dans cet environnement, j’ai aimé participer de loin à cet enterrement de vie de jeune fille. La première partie du roman m’a tenue en haleine, je voulais impérativement savoir à quelles péripéties allaient être confrontés nos personnages. Puis, le drame survient, et là… tout retombe. Le malheur est arrivé, et les révélations qui s’ensuivent ne m’ont pas vraiment convaincue.

J’ai bien aimé les personnages, d’un côté Nora, calme et réservée, de l’autre les invités et notamment l’organisatrice de l’EVJF qui était complètement timbrée. J’ai également aimé le style de l’auteure, l’écriture est fluide, c’est un roman qui se lit très bien.

Pour conclure :

points positifs : le huis clos, le style de l’auteure, les personnages

points négatifs : le dénouement qui m’a laissée sceptique

ma note : 16/20.

je l’ai lu pour : Défi lecture 2019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s