#9 Adopted love – Gaïa Alexia

Résumé :   Hanté par son passé, sera-t-elle son avenir ? Orphelin, Teagan erre depuis son plus jeune âge de foyers en familles d’accueil. Bad boy écorché par la vie, la justice le rattrape à l’aube de ses 18 ans. La sentence ? Un an de conditionnelle durant lequel il devra se tenir à carreau s’il ne veut pas finir en prison. Il ne lui reste qu’une chance de se remettre dans le droit chemin et c’est dans une ultime famille d’accueil qu’elle va se jouer. Mais la rencontre avec Elena, la fille aînée de la famille risque de compliquer les choses. Avec plus de 1,5 millions de lectures, découvrez la New Romance qui a conquis les plateformes d’écriture en ligne en France.

Ce que j’en dis : 

Je me suis mise très récemment à la romance, et quand je suis tombée sur une offre de Hugo Poche 2 romances achetées, la 3ème offerte, je me suis dit que c’était l’occasion de me faire un micro stock de lecture. J’ai donc craqué pour « Adopted love ». J’avais entendu parler de l’auteure, et la quatrième de couverture m’a bien tentée. Nous suivons Teagan, un adolescent orphelin qui vivait jusque là dans le Queens. Après avoir commis plusieurs actes de délinquance, le juge lui a laissé une dernière chance : être placé dans une nouvelle famille d’accueil, aller au lycée et se tenir à carreau. Le moindre écart le conduira tout droit en prison. L’adolescent va donc se retrouver dans sa nouvelle famille, chez les Hills, résidant dans les beaux quartiers. Rien à voir avec le monde auquel il est habitué. Le père et la mère sont très gentils avec lui, leur fille Elena a l’air plutôt sauvage et très contrariée par son arrivée, et leur petit garçon, Chevy, semble apeuré par le nouvel arrivant, tatoué et ne prononçant pas le moindre mot. Teagan semble particulier, il est incapable de parler et n’a pas l’air d’avoir très envie de s’acclimater à son nouvel environnement.

J’ai dévoré ce livre. Cette petite bricasse m’a accompagnée durant trois petits jours. Je me suis très vite attachée au personnage principal, curieuse de découvrir ce qu’il nous réservait. Les autres personnages sont tout aussi charmants, Elena malgré son mauvais caractère semblait cacher quelque chose qui a piqué ma curiosité. Les parents Hills se montraient compréhensifs et accueillants envers Teagan, ce qui ne me paraissait pas forcément évident. On peut s’imaginer qu’être famille d’accueil c’est imposer ses règles de vie et ses conditions, mais au contraire, ils ont tout fait pour s’adapter à la personnalité de Teagan. Il y a aussi Sollis, l’assistante sociale de Teagan, qu’il considère comme sa mère puisqu’elle s’occupe de lui depuis qu’il est enfant.

La relation entre Teagan et celle qu’il appellera « ma lionne », Elena, s’établit peu à peu. Ils cohabitent au même étage (au premier étage de la maison familiale) et sont dans la même classe au lycée. Ils vont devoir passer du temps ensemble, malgré la réticence d’Elena.

Durant ma lecture, j’étais un peu perplexe face aux réactions de Daniel, le père de famille. En effet, plus d’une fois je me suis dit que sa gentillesse envers l’adolescent était louche. Il avait interdit à Teagan d’entretenir une relation avec sa fille, or le rapprochement des deux adolescents n’a pas déclenché de grosse colère chez le père de famille. Les excès de violence du jeune homme n’avaient pour unique conséquence qu’un partage de joint entre le père et Teagan. Je n’ai pas trouvé ça crédible. Malgré tout, le dénouement nous permet de comprendre le pourquoi du comment, et j’ai été très touchée par cette révélation finale.

J’ai donc tourné les pages à grande vitesse, incapable de m’arrêter tant j’étais aspirée par l’histoire. Il m’en fallait toujours plus. La fin m’a laissée plus que sans voix. La frustration est apparue, celle de me retrouver face à une fin qui donne envie de lire la suite. Il faut absolument que je me procure le tome 2, mais je repousse les limites de ma patience pour pouvoir le savourer dans quelques temps,

J’ai eu un énorme coup de coeur pour ce livre et j’ai hâte de retrouver ces superbes personnages !

Pour conclure :

points positifs : les personnages, la trame de l’histoire, le rythme

points négatifs : quelques répétitions quant aux sentiments des deux adolescents

ma note : 20/20. C’est encore un 20, même si rien n’est parfait, je l’ai tellement aimé que je ne pouvais pas mettre moins.

je l’ai lu pour : défi lecture 2019 catégorie 3 (livre avec une naissance durant l’histoire)