#61 So what ? – Lou Marceau

Résumé :

Et si son amour de vacances devenait l’homme de sa vie ?
Quelle meilleure façon, pour se remettre d’une rupture pénible, que de partir dans un hôtel-club, tout confort, au soleil, avec ses meilleures amies ?Alexandra pense que cela ne peut lui faire que du bien. Il est temps qu’elle pense de nouveau à elle, qu’elle s’amuse et fasse la fête. Au diable la morosité ! Cela tombe bien, ses amies sont toutes plus drôles et déjantées les unes que les autres et dès leur arrivée dans leur petit paradis, elles repèrent un spécimen masculin tout à fait admirable. Leandro, venu pour se reposer, est là incognito. Il ne cherche pas vraiment à avoir une liaison pendant ses vacances. Alexandra encore moins. Mais le soleil, les cocktails, les amies d’Alexandra et la persévérance du beau Brésilien… tout conspire à les rapprocher. Quel mal cela pourrait-il faire ? Ce n’est qu’un amour de vacances. Et puis, peu importe qu’il soit plus jeune qu’elle… Non ?

Ce que j’en dis :

J’ai découvert la plume de l’auteure avec ce roman, et quelle sacrée découverte ! J’ai adoré cette comédie romantique, dans laquelle nous suivons Alexandra et son groupe de copines, parties passer leurs vacances d’été dans un club de vacances aux Caraïbes. Elles vont y faire la rencontre du très sexy et caliente Leandro, un jeune homme brésilien qui va leur faire tourner la tête (et surtout celle d’Alexandra).

Ce roman est frais, divertissant, très drôle, et raconte une belle histoire d’amour et d’amitié.

J’ai beaucoup aimé suivre ce groupe de copines complètement déjantées. La personnalité de chacune m’a beaucoup plu, et j’ai su m’attacher à Alexandra, jeune femme meurtrie, à l’approche de la quarantaine, persuadée de ne plus pouvoir séduire.

Leandro aussi m’a beaucoup plu, non pas pour son côté sexy et beau à tomber, mais pour son caractère et sa détermination à prouver à celle qu’il aime qu’ils sont faits pour être ensemble.

J’ai dévoré ce roman et ait passé un excellent moment. Une vraie lecture d’été comme je les aime, je lirai évidement d’autres romans de Lou Marceau !

Ma note : 17/20

#43 Ugly love – Colleen Hoover

Résumé : Quand Tate Collins rencontre Miles Archer, elle sait que ce n’est pas le coup de foudre. Et pour cause, le beau pilote n’a de temps que pour les aventures sans lendemain. Ils ne peuvent pourtant pas nier leur attraction mutuelle, aussi immédiate que brûlante. Alors pourquoi ne pas se laisser séduire, quand le sexe est si bon ? Pas d’attaches, simplement la passion… Leur arrangement semble parfait, tant que Tate accepte de respecter les deux règles de Miles : Pas de question sur le passé, Ne pas espérer de futur. Cependant, ils vont vite comprendre que le coeur ne suit pas d’autres règles que les siennes. L’amour, même quand il n’est pas une évidence, sera-t-il plus fort que leurs promesses ?

Ce que j’en dis :

C’est la première fois que je lis un roman de cette auteure, et la plume m’a beaucoup plu. Nous suivons dans cette histoire Tate, infirmière étudiante qui vient s’installer chez son frère Corbin. Elle fait la rencontre de Miles, pilote d’avion, ami et voisin de Corbin.

Une relation va naître entre les deux, puisqu’ils vont être amenés à se revoir régulièrement. Miles a beaucoup souffert par le passé, un traumatisme le hante et l’empêche de s’attacher à une nouvelle personne. Les règles imposées par Miles sont claires : pas de question sur le passé et ne pas envisager d’avenir.

Le roman alterne le passé du point de vue de Miles et le présent. Les flashback nous permettent de comprendre le mal être de Miles, et la personne qu’il est devenu.

J’ai bien aimé ce roman, l’histoire est touchante, mais je suis loin du coup de cœur. J’ai trouvé Miles attachant, et Tate aussi, à sa façon.

C’était un bon moment de lecture, et je lirai avec plaisir d’autres romans de l’auteure.

Ma note : 15/20

#41 Midnight Blue – LJ Shen

Résumé :

Lorsqu’on propose à Indigo d’accompagner Alex Winslow, le rocker britannique, lors de sa série de concerts à travers le monde, elle n’hésite pas très longtemps, elle a trop besoin d’argent. Sa mission est à la fois simple et compliquée : elle devra le suivre de très près et le surveiller.

Alex est beau comme un dieu et mondialement connu. Mais pas simplement pour son talent. Il a une très mauvaise réputation d’amateur de substances illégales et il s’est retrouvé au cœur de trop de scandales médiatiques.

Après l’échec commercial de son dernier album, il n’a guère le choix : il doit réussir sa tournée, afficher un comportement exemplaire et composer très vite de nouvelles chansons.

Indigo va devenir l’ombre d’Alex pendant trois mois, d’hôtels en salles de concert. Il déteste cette idée et est résolu à la faire fuir au plus vite pour qu’elle ne soit plus en travers de son chemin. Mais Indigo est tout aussi déterminée. Au fil des jours, elle pourrait bien jouer un autre rôle dans la vie d’Alex et trouver le chemin de son cœur.

Ce que j’en dis :

Nous suivons dans cette histoire Alex Winslow, rockstar britannique, mondialement connu mais dont le dernier album a connu un échec commercial. Pour relancer sa carrière, il doit repartir en tournée, et avoir un comportement exemplaire. Le hic, Alex est amateur d’alcool et de drogues.

Indigo, jeune femme au quotidien compliqué, a besoin d’argent pour régler quelques problèmes personnels. Elle accepte donc de jouer les nounous avec cette rockstar incontrôlable.

Les voilà donc partis en tournée aux quatre coins du monde.

J’ai vraiment adoré cette histoire. J’ai été très touchée par les personnages. D’un côté il y a Alex, cette rockstar écorchée par la vie, qui a tendance à s’écarter du droit chemin, et de l’autre il y a Indie, cette jeune femme douce et généreuse qui cherche à tout prix à aider sa famille. Leur relation ne va pas être simple, mais malgré tout elle m’a beaucoup touchée.
Le seul bémol de cette histoire, ce sont les trop nombreuses scènes de sexe qui, selon moi, n’apportent absolument rien au récit. J’aurai également apprécié être un peu plus souvent sur scène avec Alex.

Néanmoins, l’auteure aborde des sujets forts tels que le deuil, la reconstruction et le pardon.

Ma note : 17/20

#34 Eleanor & Grey – Brittainy C. Cherry

Résumé : Eleonor et Greyson, opposés en tous points, se rencontrent au lycée, tombent amoureux, et deviennent uniques l’un pour l’autre, jusqu’à ce que la vie et son lot de malheurs les sépare alors qu’ils ont 17 et 18 ans. Lorsque 10 ans plus tard, Eleonor accepte ce boulot de nounou dans les beaux quartiers, comment aurait- elle pu imaginer, qu’elle devrait s’occuper des enfants de Greyson, son amour de jeunesse ? Mais le garçon qu’elle avait connu par le passé, est devenu un homme – un homme froid, solitaire, détaché de tout. Le sourire qui perçait parfois le dans le regard tourmenté du garçon qui avait ravi son coeur d’une jeune fille, suffisait à convaincre Eleonor que ce garçon-là, valait la peine qu’on se batte pour le retrouver. Tout ce qu’espère Eleonor c’est d’avoir la chance de laisser une marque à son tour, sur l’ âme de Greyson East, qui l’a marquée à jamais.

Ce que j’en dis :

Nous suivons dans cette histoire Eleanor et Greyson à plusieurs périodes de leur vie. Dans la première partie, ils sont lycéens et on découvre que la vie ne leur fait pas de cadeau. Malgré tout, ils sont là l’un pour l’autre. J’ai été très touchée par cette partie du roman que j’ai trouvée très intense.

On les retrouve ensuite plusieurs années plus tard. Eleanor postule pour un emploi de nounou, et elle va découvrir que les deux fillettes dont elle devra s’occuper sont les enfants de Greyson. Cette seconde partie a plus un air de comédie romantique selon moi, j’ai ri à certains moments. J’ai adoré Karla et Lorelai, deux petites filles en souffrance. Je me suis beaucoup attachée à Eleanor, mais aussi à Greyson que l’on retrouve changé par rapport au début du roman.

Les personnages de Shay et Landon sont très drôles, je les ai beaucoup aimés aussi.

Cette histoire est touchante et bouleversante, comme l’auteure sait si bien le faire. J’ai passé un excellent moment de lecture et vous le recommande à 1000%. Tout comme Behind the bars de la même auteure, ce roman est un coup de ♥️ pour moi.

Ma note : 18/20

#32 Roomies – Christina Lauren

Résumé : Attirée par les mélodies d’un musicien de rue qui lui a tapé dans l’oeil, Holland Bakker se rend depuis des mois dans la station de métro proche de chez elle. Elle n’ose pas adresser la parole au guitariste qui la fascine, mais un agresseur ivre précipite leur rencontre. Calvin McLoughlin vient à son secours, puis disparaît instantanément.

Pour s’acquitter de sa dette envers le brillant musicien, elle lui obtient une audition avec son oncle, le producteur de musique le plus en vogue de Broadway. L’audition se passe encore mieux qu’elle ne l’imaginait, quand Holland réalise pourquoi il a décampé devant les policiers : son visa d’étudiant a expiré depuis plusieurs années et il vit aux États-Unis dans l’illégalité.

Comprenant que son oncle a autant besoin de Calvin que Calvin a besoin de lui, Hollande prend la folle décision d’épouser l’Irlandais. Ses sentiments ne sont un secret que pour… ce dernier.

Peu à peu, leur relation évolue et Calvin devient l’enfant chéri de Broadway. Entre les feux de la rampe et les faux-semblants, que faudra-t-il pour qu’Holland et Calvin prennent conscience qu’ils ont tous les deux arrêté de jouer la comédie depuis longtemps ?

Ce que j’en dis :

J’ai passé un excellent moment avec Holland et Calvin, mais aussi avec Jeff et Robert, les oncles de Holland.
Je me suis attachée aux personnages, leur relation est atypique et conduit à une histoire légère et douce sur fond musical.

Je me suis laissée prendre à l’histoire, et je me suis même faite piéger par les auteurs sur la fin.

C’est presque un coup de cœur pour moi.

Ma note : 18/20

#31 Promesse tenue tome 1 – Erika Boyer

Résumé : Sandy a connu une enfance difficile auprès d’un père violent qui a détruit sa famille à force de coups et d’abus. Lorsqu’il meurt, le jeune homme croit qu’il pourra enfin tourner la page et ne plus avoir à s’inquiéter pour sa mère qui a été la première victime de son père. Jusqu’à ce qu’il découvre qu’elle est très malade et que celle qui pourrait l’aider à guérir est sa propre sœur, Alysson. Elle a fui le domicile familial il y a bien longtemps et n’a plus jamais donné signe de vie. Sandy décide de partir à sa recherche, même s’il ignore ce qu’elle est devenue. Il ne connait que le nom de la ville où elle vivrait : Lège-Cap-Ferret. Il part alors vers le sud-ouest de la France sur sa moto. Ce voyage a tout d’une quête : celle de sa sœur bien sûr, mais peut-être aussi d’un sens à sa vie. Des rencontres inattendues et l’amour pourraient se trouver au bout du chemin…

Ce que j’en dis :

J’ai adoré ce premier tome, dans lequel on suit Sandy, un jeune homme dont la vie n’est pas toute rose. Son père vient de décéder, et sa mère est atteinte d’une maladie. La seule qui pourrait sauver sa mère, c’est sa sœur, Alysson, dont il n’a plus aucune nouvelle depuis plusieurs années.
Sandy va donc partir en quête de sa sœur, à Lège-Cap-Ferret, où il semblerait qu’elle soit partie s’installer.

Son road-trip à dos de moto va le conduire dans cette ville de Gironde, où il fera la rencontre de Daniela, surnommée Danny et de sa bande de copains.

J’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir et à m’attacher à chacun des personnages, sur fond d’air de vacances. J’ai voyagé avec Sandy et Danny, et je les ai trouvé incroyablement attachants.
Ce roman est plein d’émotions, de douceur, de folie, mais aussi de souffrance. J’ai été bouleversée par cette histoire, et la plume d’Erika Boyer m’a profondément touchée.

Une très belle découverte pour moi, puisqu’il s’agit du premier roman de l’auteure que je découvre.

Ma note : 18/20

#9 Adopted love – Gaïa Alexia

Résumé :   Hanté par son passé, sera-t-elle son avenir ? Orphelin, Teagan erre depuis son plus jeune âge de foyers en familles d’accueil. Bad boy écorché par la vie, la justice le rattrape à l’aube de ses 18 ans. La sentence ? Un an de conditionnelle durant lequel il devra se tenir à carreau s’il ne veut pas finir en prison. Il ne lui reste qu’une chance de se remettre dans le droit chemin et c’est dans une ultime famille d’accueil qu’elle va se jouer. Mais la rencontre avec Elena, la fille aînée de la famille risque de compliquer les choses. Avec plus de 1,5 millions de lectures, découvrez la New Romance qui a conquis les plateformes d’écriture en ligne en France.

Ce que j’en dis : 

Je me suis mise très récemment à la romance, et quand je suis tombée sur une offre de Hugo Poche 2 romances achetées, la 3ème offerte, je me suis dit que c’était l’occasion de me faire un micro stock de lecture. J’ai donc craqué pour « Adopted love ». J’avais entendu parler de l’auteure, et la quatrième de couverture m’a bien tentée. Nous suivons Teagan, un adolescent orphelin qui vivait jusque là dans le Queens. Après avoir commis plusieurs actes de délinquance, le juge lui a laissé une dernière chance : être placé dans une nouvelle famille d’accueil, aller au lycée et se tenir à carreau. Le moindre écart le conduira tout droit en prison. L’adolescent va donc se retrouver dans sa nouvelle famille, chez les Hills, résidant dans les beaux quartiers. Rien à voir avec le monde auquel il est habitué. Le père et la mère sont très gentils avec lui, leur fille Elena a l’air plutôt sauvage et très contrariée par son arrivée, et leur petit garçon, Chevy, semble apeuré par le nouvel arrivant, tatoué et ne prononçant pas le moindre mot. Teagan semble particulier, il est incapable de parler et n’a pas l’air d’avoir très envie de s’acclimater à son nouvel environnement.

J’ai dévoré ce livre. Cette petite bricasse m’a accompagnée durant trois petits jours. Je me suis très vite attachée au personnage principal, curieuse de découvrir ce qu’il nous réservait. Les autres personnages sont tout aussi charmants, Elena malgré son mauvais caractère semblait cacher quelque chose qui a piqué ma curiosité. Les parents Hills se montraient compréhensifs et accueillants envers Teagan, ce qui ne me paraissait pas forcément évident. On peut s’imaginer qu’être famille d’accueil c’est imposer ses règles de vie et ses conditions, mais au contraire, ils ont tout fait pour s’adapter à la personnalité de Teagan. Il y a aussi Sollis, l’assistante sociale de Teagan, qu’il considère comme sa mère puisqu’elle s’occupe de lui depuis qu’il est enfant.

La relation entre Teagan et celle qu’il appellera « ma lionne », Elena, s’établit peu à peu. Ils cohabitent au même étage (au premier étage de la maison familiale) et sont dans la même classe au lycée. Ils vont devoir passer du temps ensemble, malgré la réticence d’Elena.

Durant ma lecture, j’étais un peu perplexe face aux réactions de Daniel, le père de famille. En effet, plus d’une fois je me suis dit que sa gentillesse envers l’adolescent était louche. Il avait interdit à Teagan d’entretenir une relation avec sa fille, or le rapprochement des deux adolescents n’a pas déclenché de grosse colère chez le père de famille. Les excès de violence du jeune homme n’avaient pour unique conséquence qu’un partage de joint entre le père et Teagan. Je n’ai pas trouvé ça crédible. Malgré tout, le dénouement nous permet de comprendre le pourquoi du comment, et j’ai été très touchée par cette révélation finale.

J’ai donc tourné les pages à grande vitesse, incapable de m’arrêter tant j’étais aspirée par l’histoire. Il m’en fallait toujours plus. La fin m’a laissée plus que sans voix. La frustration est apparue, celle de me retrouver face à une fin qui donne envie de lire la suite. Il faut absolument que je me procure le tome 2, mais je repousse les limites de ma patience pour pouvoir le savourer dans quelques temps,

J’ai eu un énorme coup de coeur pour ce livre et j’ai hâte de retrouver ces superbes personnages !

Pour conclure :

points positifs : les personnages, la trame de l’histoire, le rythme

points négatifs : quelques répétitions quant aux sentiments des deux adolescents

ma note : 20/20. C’est encore un 20, même si rien n’est parfait, je l’ai tellement aimé que je ne pouvais pas mettre moins.

je l’ai lu pour : défi lecture 2019 catégorie 3 (livre avec une naissance durant l’histoire)