#10 Affaire de coeur, tome 1 : Six de coeur – L.H. COSWAY

Résumé :  

Approchez et faites la connaissance de Jay Fields, illusionniste, mentaliste et manipulateur.
Je réfléchis en trois dimensions quand vous pensez en lignes droites.
Je vous montre une table et vous croyez voir une chaise.
Fumée, miroirs, tours de passe-passe… Je détourne votre attention. Je fais mes tours et vous abuse. Mais surtout, je vous en mets plein les yeux. On pense que j’ai tué un homme mais je n’ai rien fait. Cela fait partie de mon plan. La vengeance. Voilà ce que je désire. Pour moi, et pour elle.
Pour nous six. Elle ne se souvient pas de moi, mais pourtant, elle est la clé de tout. Ma récompense au bout du chemin – enfin… si je parviens à me retenir de l’approcher. Allez, choisissez une carte. Entrez et assistez au spectacle. Regardez mes mains, scrutez-les avec attention et oubliez ce qui se passe à côté… pendant que je détruis votre univers depuis la scène, juste ici, sous les projecteurs.

Ce que j’en dis : 

J’ai été tout d’abord attirée par le domaine de la magie, de l’illusionnisme. J’ai eu l’impression que nous allions changer de registre, de trame de fond et j’ai trouvé cela plutôt original. La couverture a également beaucoup joué dans mon choix de lire ce livre.

Nous suivons Matilda, jeune secrétaire juridique dans le cabinet d’avocat de son père, avec lequel elle vit seule depuis le décès de sa mère. Un beau jour, Jay Fields, célèbre illusionniste, tente de convaincre l’avocat de le représenter dans une affaire l’opposant à un magasine, dont un article l’accuse d’avoir causé la mort d’un volontaire lors de l’une de ses représentations. Hugh Brandon n’est pas emballé par l’idée de représenter Jay, il semble avoir perdu toute confiance en lui depuis le décès de son épouse et pense qu’il ne sera pas à la hauteur. Jay va alors devoir trouver une autre stratégie pour parvenir à ses fins. Il informe l’avocat qu’il est à la recherche d’un logement, et c’est de cette façon qu’il va s’installer dans la vie du père et de sa fille. En effet, il va être invité à louer leur chambre d’amis, l’illusionniste et Matilda vont donc devenir colocataires. Nous pouvons nous demander pour quelle raison Jay Fields semble si déterminé à se faire représenter par cet avocat alors qu’il pourrait aisément en trouver un autre. Cette question va nous maintenir durant toute l’histoire.

Au fil des pages, une relation s’instaure entre Matilda et Jay. Entre complicité, amitié et plus si affinités, nous ne savons plus trop sur quel pied danser. Jay ne cesse de faire trois pas en avant, puis deux pas en arrière. Une sorte de « Je t’aime, moi non plus » s’installe, sans que Jay ne puisse révéler clairement ce qu’il ressent. Matilda ne sait plus où donner de la tête. Il s’agit d’un homme mystérieux, bien que sympathique, j’ai eu beaucoup de mal à le cerner. Matilda, quant à elle, est une jeune femme douce, manquant cruellement de confiance en elle. Son petit coeur s’est brisé plus d’une fois au contact de Jay, qui, malgré l’affection qu’il lui porte n’a eu de cesse de la repousser sans explications claires. Il semble pourtant très intéressé par elle, puisqu’il l’empêche de construire une relation avec d’autres hommes auxquels elle pourrait s’intéresser. Elle lui appartient, et il lui promet de tout lui expliquer à la fin du procès.

Jay est meurtri, il a perdu sa mère, son père et son frère dans un incendie alors qu’il était enfant. Il a ensuite été recueilli par son oncle qui ne semblait pas lui porter beaucoup d’affection. Malgré tout, le mystère reste entier. J’ai été déboussolée par cette romance qui semblait à la fois sincère et impossible.

Le suspense et la tension présents dans cette histoire donnent envie de connaître le dénouement. Bien que j’ai plus ou moins vu la fin arriver sans grosse surprise, je n’avais pas tout compris au fil de l’histoire. Les révélations finales sont bouleversantes et touchantes. Nous comprenons alors d’où vient cette soif de vengeance qui anime Jay, et pourquoi il a tenu à entrer dans la vie de Matilda et de son père.

J’ai beaucoup aimé les personnages, tant Jay que Matilda qui, bien qu’ils aient un caractère totalement différents, sont tout aussi attachants l’un que l’autre. Les amies des deux jeunes gens, Michele et Jessie m’ont beaucoup amusée. La plume de l’auteure est fluide et agréable, ni trop de descriptions, ni pas assez. Je me suis laissée prendre au jeu de l’illusion. J’ai malgré tout trouvé quelques petites longueurs, notamment vers la moitié du livre.

C’était une bonne lecture, agréable et enivrante. Je ne lirai certainement pas le tome 2 tout de suite, s’agissant d’un tome compagnon, dans lequel, si j’ai bien compris, nous suivrons le petit frère de Jay. Néanmoins, Jay croyant son frère mort dans l’incendie, je suis curieuse de voir s’ils vont finir par se retrouver ou non. Dans ce tome 2, nous quitterons le domaine de la magie et de l’illusion pour entrer dans celui du cirque. Affaire de coeur, affaire à suivre.

Pour conclure :

points positifs : les personnages, l’intrigue, la fluidité de la narration

points négatifs : quelques répétitions, trop de « je t’aime, moi non plus » que l’on finit malgré tout par comprendre à la fin de l’histoire

ma note : 14/20. J’ai passé un bon moment, mais je n’en garderai certainement pas un souvenir impérissable.

je l’ai lu pour : Valentine’s day challenge (thème « dîner aux chandelles »), défi lecture 2019 (catégorie 4 : un livre avec un homme sur la couverture)

Un commentaire sur “#10 Affaire de coeur, tome 1 : Six de coeur – L.H. COSWAY

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s